PUITS

puit-1

Puits

Dans un pays comme le Burkina, dans ces villages retirés de tout, l’eau est là, bien présente, mais il faut aller la chercher parfois entre 40 et 120 mètres de profondeur. L’eau courante n’existe pas, il nous faut donc construire des puits, beaucoup de puits pour éviter que des zones géographiques, à l’intérieur de villages souvent très étendus, soient dépourvues de sources d’approvisionnement et que les femmes ou les enfants d’ailleurs, aient des kilomètres exténuants à faire sous la chaleur, pour s’acquitter de cette tâche, ô combien importante.

Pas d’hygiène sans eau, pas de vie tout simplement sans eau ! « A Petits Pas » a construit plusieurs puits depuis 2005, avec le concours du « SICASIL« , syndicat des eaux du bassin cannois et de « SILRDV » d’Antibes »

puit-2

2008

Construction d’un puits dans un quartier du village de Kofila,  financé entièrement  par « A Petits Pas« 

2010

Nous avons finalisé notre partenariat avec le « SICASIL« , pour la construction d’un puits  à Nefrelaye.  Ce puits donne à ce jour toute satisfaction aux villageois. Il a été financé à 100% par le « SICASIL ».

2009

Nous avons recherché des partenaires pour la construction de puits, pour ne pas amputer notre budget classique, vu le nombre de puits restant à construire.

2011

Le partenariat avec le « SICASIL » s’est poursuivi avec le paiement  du reliquat des 2 puits financés en 2010. Toujours dans la même veine, nous sommes rentrés en contact  avec le « SILRDV » d’Antibes, qui a choisi de nous financer.